Communiqué de presse du président du MEDEF Seine Estuaire

Communiqué de presse du président du MEDEF Seine Estuaire

COMMUNIQUE de PRESSE 

du MEDEF Seine Estuaire


Quel gâchis.

Quand le gouvernement appelle l’ensemble des Français à faire face au Covid19 et à se mobiliser pour redresser notre situation économique, une décision de justice condamne sur la forme et non sur le fond l’usine RENAULT de Sandouville à l’arrêt de ses activités. Comment allons-nous faire face à la remise en route de nos entreprises dans des délais raisonnables, après avoir modifié nos règles de sécurité en appliquant toutes les mesures sécuritaires préconisées pour fonctionner malgré le risque épidémique ? Jusqu’où la responsabilité des chefs d’entreprises dans un cas de Covid19 sera engagée si toutes les mesures de protection sont mises en place ?

La situation de l'économie, fortement touchée par la crise sanitaire, laisse craindre une forte récession (autour de -8% selon les instituts d'études). Le plus fort de la vague reste devant nous. Les filières les plus affectées sont particulièrement présentes dans le bassin havrais (automobile, aéronautique, commerce international). Les conséquences de la crise en termes d'emploi sur notre territoire sont ainsi potentiellement très importantes.

Dans ce contexte, il apparaît primordial que chaque acteur, à son niveau, agisse en responsabilité dans le sens de l'objectif commun que doit être un redémarrage le plus rapide et le plus soutenu possible de toutes les activités économiques, dans le respect de la sécurité sanitaire de tous.

Le MEDEF Seine Estuaire réagit à la suspension de la réouverture de l'usine RENAULT de Sandouville en regrettant vivement que des intérêts très particuliers et un formalisme administratif exacerbé aient prévalu sur l'intérêt général. A court terme, ce sont des emplois non pourvus : salariés de RENAULT, intérimaires, sous-traitants. A moyen terme, c'est une aggravation de la situation sociale et économique, et donc du chômage et de la précarité.

 

Alain ADAM

Président du MEDEF Seine Estuaire