Le Medef accueille avec satisfaction le projet de loi « un État au service d’une société de confiance » adopté aujourd’hui en Conseil des ministres. Le principe du passage d’une administration de contrôle à une administration de conseil prôné par le Medef depuis des années est consacré, de même qu’un certain nombre de règles importantes. C’est une priorité pour la compétitivité de la France et de ses entreprises. Cela nécessitera un véritable changement de culture dans la relation entre l’Etat et ses administrés. La simplification doit être une priorité nationale, s’inscrire dans la durée et devenir l’affaire de tous.